mercredi 5 août 2015

Série : Orange is the new black

     Piper Chapman, trentenaire issue d'un milieu aisé vient se rendre à la prison de Litchfield. Dans cette prison pour femme où nous nous immergeons petit à petit, nous découvrons une société en marge de la société, régie par des règles différentes et ses personnages hauts en couleurs.

Cette série m'a profondément séduite. Je ne sais pas si ça se passe comme ça en prison, mais peut importe en fait, ce qui est montré c'est la société. Les jeux de pouvoirs, l'humiliation, l'adaptation, la violence et en même temps la compassion et la tendresse, équivalent à bon nombre de points soulignés dans ce périple carcéral. A chacune son histoire, à chacune son caractère et sa place. Et à chaque spectateurs sa/ses favorite(s). La série nous fait découvrir des femmes, des vrais. Elle ne sont ni lisse ni caricaturales, à mon goûts, mais simplement femmes.

Les points positifs sont très nombreux alors je ne nuancerais qu'avec quelques points "négatifs" ou du moins quelques bémols à la série :
  • Dans les premières saisons, il y a parfois trop de scène de sexe, trop appuyées (côté lesbien ; le sexe hétéros en plus d'être rare est complètement désacralisé). J'entend par là qu'au lieu de passer 5 minutes sur un plan de cul, 2 ou 3 suffiraient, et cela devient juste to much.
  • Quelques longueurs dans certains épisodes. J'aurait préféré un format fixe dans la durée. Les épisodes varient et font en moyenne 1h, ce qui est un peu trop long, je trouve.

Edit 31/07/17 : les deux points précédents semblent avoir vraiment été retravaillés dans la saison 4, comme quoi cette série a tout pour elle ! 

Visionnage : 5 saisons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire